Préserver la biodiversité

Néosylva est intervenu chez un propriétaire privé de La Turballe pour une mission de reboisement d’une ancienne plantation agricole dépérissant de 8 hectares.

Le propriétaire de la parcelle, avec l’aide de Néosylva, a choisi de couper les arbres existants et de les revendre aux entreprises de la filière-bois locales. Ces bois, sans grande valeur, ont produit du bois-énergie et des palettes.

Ensuite, après étude du sol, des pins sont replantés. Ils seront entretenus jusqu’à leurs termes par Néosylva afin de produire du bois d’œuvre à plus forte valeur qui alimenteront la filière-bois locale.

Un plan simple de gestion orienté environnement

Dans le cadre de son accompagnement, Néosylva signifie sa volonté de s’invertir dans la protection des enjeux environnementaux et sociaux.En effet la mise en place d’une charte d’engagement permet de mieux prendre en compte l’impact de son activité socio-environnemental.

Ainsi, en premier lieu, l’équipe de Néosylva réalise un plan simple de gestion (PSG) facultatif. Celui-ci, obligatoire pour les forêts de plus de 20ha, est mis en place sur toutes les surfaces des forêts gérées par Neosylva. Il permet de définir des indicateurs pour mieux connaitre sa forêt et la stratégie de développement de la forêt sur le long terme : définition des objectifs et des choix sylvicoles, programmation des coupes, des travaux, bilan …

Le PSG de cette forêt privée de la Turballe a permis de valider les essences à replanter, a prévu la mise en place de 10 000 à 12 000 arbres et organisé et encadré dans le respect de la charte leur entretien pour les 20 prochaines années.

Pour la préservation de la biodiversité

De même, dans le cadre de la prise en main du chantier et de la préparation du programme sylvicole, Néosylva prévoit un certain nombre d’actions pour préserver l’environnement, la biodiversité ainsi que l’aspect esthétique durant le reboisement.

Sauvegarder les arbres des lisières et des bordures de rivières est une des actions menées. Ces zones sont souvent les plus éclairées et aérées et recèlent le plus de biodiversités. Elles doivent être protégées.
Ainsi en concertation avec le propriétaire, il est décidé de d’entretenir les lisières et d’y replanter quand cela était nécessaire des chênes verts et chêne sessile pour diversifier les essences sur le terrain et continuer à développer la biodiversité.

Néosyvla a également préservé quelques arbres morts remarquables dans le but de sauvegarder la biodiversité. Ces arbres morts disséminées dans le terrain en reboisement serviront d’habitat et de nourriture à de nombreuses espèces animales et végétales le temps que les autres pins puissent à leur tour servir d’habitat.

 

Ainsi le propriétaire de la forêt de La Turballe aura redynamisé sa forêt et préservé son patrimoine, et aura aussi participé à l’amélioration de la biodiversité, à la retenue de l’eau dans le sol de sa forêt, à la régénération du CO2… pour la collectivité.

Et Néosylva aura participé à financer la reforestation de la forêt qui permettra à terme de fournir à la filière de bois de qualité pour servir de matériaux dans notre quotidien.

Article suivant
Néosylva avec DHDA au Forum International Bois Construction de Nancy
Article précédent
CDI Poste de technicien/ingénieur forestier/commercial – Responsable secteur Auvergne Rhône-Alpes
Menu